Dix ans après notre rencontre nous nous sommes retrouvé à fouler le sol de ton pays, sous la chaleur écrasante et humide de ce mois juillet, nous découvrons le Cambodge. Pour toi, ce fut un juste retour aux racines, pour moi il s’agissait de toucher et de m’imprégner de cette culture déjà tant évoquée, tant contée.
C’était en 2002, le Cambodge s'éveillait après vingts années de lente convalescence.
Souvent Barang (Français) et parfois Chramouh veng (nez long), ce pays ne sera jamais le mien, pourtant, il berce notre chemin et continuera d'envoûter notre avenir, nos filles porteuses de cette marque inaltérable.
Les images qui suivent, comme une ôde au passé, à la culture, convoquent les traditions et surement les blessures.
Si cette série peut sembler funeste, elle est l'évocation d’une triste saison, laissant place au futur. Ici et là-bas, il sera temps pour nous et nos enfants de célébrer la puissante culture Khmère.

Back to Top